« Les tout premiers (croyants) parmi les Emigrés et les Auxiliaires et ceux qui les ont convenablement suivis dans un beau comportement, Allah les agrée, et ils l’agréent. Il a préparé pour eux des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, et ils y demeureront éternellement. Voilà l’énorme succès ! » (Sourate 9 verset 100) 

Du mérite du bon Comportement

Du mérite du bon Comportement

Sheikh Abdel Malik Ibn Ahmad Ramadani

pdf

Cliker ici [Note] avant lecture

Allah  a incité Ses serviteurs à se parer de nobles caractères dans de nombreux versets, en promettant une grande récompense se qui n’est autre que le Paradis et le pardon. Ainsi il dit en des termes gracieux et captivants.

« Et hâtez-vous vers le pardon de votre Seigneur, et un Jardin (le Paradis) large comme les cieux et la terre préparé pour les pieux, qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui, car Allah aime les bienfaisants. »(1)

Allah azzawajal a aussi fait l’éloge des nobles caractères que sont la patience, la véracité et la générosité en disant :

« Ce sont les endurants, les véridiques, les obéissants, ceux qui dépensent [dans le sentier d’Allah] et ceux qui implorent pardon juste avant l’aube. »(2)

Il a également fait l’éloge des nobles caractères que sont la modestie, la clémence envers l’agresseur et le fait de surveiller son langage. Ainsi, IL dit :

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureDu mérite du bon Comportement

La patience est de 3 sortes, et celle de Yussûf était la plus parfaite

La patience est de 3 sortes, et celle de Yussûf était la plus parfaite 

Al-Imâm Chams id-Dîn Abî ‘Abdullâh Muhammad Ibn Abî Bakr az-Zar’î
al-Ma’roûf Ibn Qayyîm al-Djawziyyah

 

Etymologiquement : « as-Sabr » signifie la retenue et l’abstention. [Exemple] Il a combattu untel avec patience, quand il y a abstention et retenue. Tel que dans la parole d’Allâh – Ta’âla :

« Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. » [1]

Ce qui veut dire : Retiens ton âme avec eux.

La patience [as-Sabr] : Consiste à retenir l’âme de l’impatience et du mécontentement, à retenir la langue [lissân] de la plainte [Choukoû] et l’abstention des membres à la confusion.

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLa patience est de 3 sortes, et celle de Yussûf était la plus parfaite

Les mérites du silence et du fait de tenir sa langue (sauf pour dire du bien)

Les mérites du silence et du fait de tenir sa langue

(sauf pour dire du bien):

 

 

1-Tenir sa langue est une adoration dont on est récompensé :Les mérites du silence et du fait de tenir sa langue


Aswad ibn Asram dit un jour:” O messager d’Allah ! Enjoins-moi.

_ Abstiens toi de faire du mal avec tes mains.
_ Rien ne m’est plus simple à observer que ceci.
_ Abstiens-toi de faire du mal avec ta langue.
_ Rien ne m’est plus simple à observer que ceci.

Le prophète lui dit alors: N’utilise tes mains que dans le bien et ne parle que pour dire du bien. [Rapporté par ibn Abi Dounia ainsi que d’autres et authentifié par Al Albani]

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLes mérites du silence et du fait de tenir sa langue (sauf pour dire du bien)

Les caractéristiques de celui qui invite les gens à l’Islam

Cheikh El Fawzane 

Remarque préliminaire : Ceci est l’introduction rédigée par Cheikh El Fawzane (membre du conseil des Grands Savants d’Arabie Saoudite), pour l’ouvrage du Cheikh Rabi’ Ibn Haadi El Madkhali (Ancien président du département de la Sunnah de l’Université Islamique de Médine), intitulé : “La méthodologie des prophète dans l’invitation (des gens) vers Allah”. 

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLes caractéristiques de celui qui invite les gens à l’Islam

Une mauvaise compréhension

Cheikh al Albany – qu’Allah lui fasse miséricorde

 

Vous entendez dans beaucoup d’occasions des paroles provenant de ceux qui se réclament des gens de science. Mais leur science n’est pas celle que j’ai décrite auparavant, c’est-à-dire la Sounnah et la voie des compagnons.

 Ils veulent signifier par « science », leur compréhension personnelle du Coran et de la Sounnah, sans revenir vers cette garantie qui les préservera contre le fait de se retrouver parmi les groupes égarés.

 C’est pour cela que vous entendez et lisez dans certains ouvrages et articles de ceux qui prétendent avoir de la science, ou qui se réclament des gens de sciences, ou bien que la majorité des gens affirment qu’ils sont des gens de sciences, vous entendez de la part de certains d’entre eux , contredisant ainsi ce que nous avons évoquez précédemment,  : « la doctrine des prédécesseurs (salafs) est plus sûr, tandis que la doctrine de ceux qui sont venu après eux ( Khalafs) est plus sage et plus abondante en sciences. ».

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureUne mauvaise compréhension

Le découpage de la Sounnah

Cheikh al Albany – qu’Allah lui fasse miséricorde

Le prophète Prière et Salut d'Allah sur lui prend en charge l’explication du Coran au moyen de la Sounnah, qui se divise en trois catégories :

– La parole [du prophète],

– l’action,

– et le silence d’acceptation (taqrîr).

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLe découpage de la Sounnah

Le critère qui permet de faire la différence entre ceux qui prétendent appliquer et ceux qui appliquent réellement

Cheikh al Albany – qu’Allah lui fasse miséricorde
 

Ceci[1] est donc le critère qui permet de distinguer le musulman qui prétend avec sa langue suivre le Coran et la Sounnah et qui en même temps contredit le Coran et La Sounnah, car il n’est pas retourné vers ce qui lui garantie qu’il ne contredira pas le Coran et la Sounnah ; c’est-à-dire l’ancrage dans la voie des compagnons du prophète Prière et Salut d'Allah sur lui.

Vous êtes donc maintenant face à un texte tiré du verset et du hadith authentique. Le verset à évoqué le chemin des croyants, et le prophète Prière et Salut d'Allah sur lui a évoqué ses compagnons de même qu’il a évoqué les Khalifs bien guidé dans l’autre hadith authentique rapporté par un groupe des gens des Sounans, parmi lesquels : Abou Dâwoud, attirmidhi, Ahmad bni Hanbal et d’autres :

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLe critère qui permet de faire la différence entre ceux qui prétendent appliquer et ceux qui appliquent réellement

L’obligation de suivre les prédécesseurs

Cheikh al Albany – qu’Allah lui fasse miséricorde

L’obligation de suivre les prédécesseurs n’est pas une innovation. Elle est au contraire clairement stipulée dans le livre d’Allah, comme par exemple dans le verset : « Et quiconque fait scission (se sépare) d’avec le Messager, après que le droit chemin lui est apparu et suit un sentier autre que celui des croyants, alors nous le laisserons comme il s’est détourné, et le brûlerons dans l’Enfer. Et quelle mauvaise destination ! »

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureL’obligation de suivre les prédécesseurs

La réalité de la Salafiyya

Cheikh Nacirdine al Albany – qu’Allah lui fasse miséricorde

Quand aux Salafî dont nous parlions tout à l’heure, ainsi que ceux qui suivent leur chemin mais auxquels ont à attribué d’autre appellations, ils se distinguent des autres groupes par leur lien avec une chose supplémentaire [que les autres n’ont pas] : la garantie de ne pas sortir du coran et de la Sounnah[1] grâce à leur attachement à la voix des compagnons du prophète Prière et Salut d'Allah sur lui parmi lesquels on compte : les premiers émigrants, les Ansars, ceux qui les ont suivis, puis les suivants des suivants. C’est-à-dire les trois premières générations connus pour leur grande valeur comme le dit le hadith authentique, et même Moutawâtir, du prophète Prière et Salut d'Allah sur lui :

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLa réalité de la Salafiyya

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger