La face cachée du Soufisme (4/4)

Bon nombre de savants condamnèrent el Ghazâlî comme el Mâzirî, ibn el ‘Arabî, el Qâdhî ‘Iyâdh, e-Tartûshî, et Qâdhî el Jamâ’a Mohammed el Qurtubî. ibn el ‘Arabî  confie notamment : « Notre Sheïkh Abû Hâmid a dévoré la philosophie mais il n’a pas réussi à la vomir lorsqu’il a voulu le faire. » Voir : Siar A’lam e-Nubala d’e-Dhahabî (19/327).

Voir : Kashf Zaïf e-Tasawwaf wa bayân Haqîqatihî wa Hâl Hamlatihî de Sheïkh Rabî’ ibn Hâdî el Madkhalî.

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLa face cachée du Soufisme (4/4)

La face cachée du Soufisme (3/4)

Certaines annales nous rapportent –en supposant qu’elles soient authentiques – qu’Abû Yazîd el Bustâmî a dit notamment : « Gloire à moi ! Il n’y a rien d’autre sous mon manteau qu’Allah ! Qu’est-ce que l’Enfer ? Il me suffira de m’appuyer dessus demain pour m’écrier : Sacrifie-moi en échange de ses occupants ou bien j’en viendrais à bout ! Qu’est-ce que le Paradis ? Un jouet pour enfant ! Offre-moi les juifs, qui sont-ils pour que tu les châties ainsi ?» Voir : Mizân el I’tidâl d’e-Dhahabî (2/346-347).

Voir : Kashf Zaïf e-Tasawwaf wa bayân Haqîqatihî wa Hâl Hamlatihî de Sheïkh Rabî’ ibn Hâdî el Madkhalî.

Voici quelques passages du livre el Khulâsa el Wâfiya fî Sharh el Awrâd e-Lâzima wa el wazhîfa e-tijâniya e-shafîra de Mohammed Sa’d e-Rabâtânî e-Tijânî :

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLa face cachée du Soufisme (3/4)

La face cachée du Soufisme (2/4)

« Les premiers soufis fuyaient les portes des sultans et des émirs, mais par la suite ils sont devenus leurs amis. » Ibn el JAwzî

Voir : Kashf Zaïf e-Tasawwaf wa bayân Haqîqatihî wa Hâl Hamlatihî de Sheïkh Rabî’ ibn Hâdî el Madkhalî.

Ibn el Jawzî a dit : « Les premiers soufis renonçaient à leur argent par ascétisme. Comme nous l’avons vu, ils étaient motivés par de bonnes attentions, bien qu’ils se trompaient dans leurs agissements. Ils s’opposaient ainsi tant à la religion qu’à la raison. Quant aux dernières générations soufies, celles-ci penchent plutôt vers ce bas-monde et se complaisent à amasser de l’argent de n’importe quelle façon ; s’ils sont les partisans du moindre effort, ils n’en cultivent pas moins le goût pour les plaisirs mondains.

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLa face cachée du Soufisme (2/4)

La face cachée du Soufisme (1/4)

Voir : Kashf Zaïf e-Tasawwaf wa bayân Haqîqatihî wa Hâl Hamlatihî de Sheïkh Rabî’ ibn Hâdî el Madkhalî.

Que les Prières et les Salutations d’Allah soient sur notre Prophète Mohammed ainsi que sur sa famille et tous ses Compagnons !

Si quelqu’un adhère au Tasawwuf au début du jour, il ne faudra pas attendre le soir avant qu’il est perdu la tête. (L’Imam Shâfi’î).

Le soufisme a vu le jour à l’époque d’el Hasan el Basrî et de Mohammed ibn Sîrîn qui s’opposèrent à ses premiers adeptes.

(suite…)

Share Button

Continuer la lectureLa face cachée du Soufisme (1/4)

« Le Soufisme » selon Ibn ’Aqîl

Al-Imâm Ibn al-Djawzî (rahimahullâh)

Ibn ’Aqîl (rahimahullâh) a dit :

Je condamne le soufisme [1] pour des pratiques que la « Charî’ah » désapprouve :

Ils ont fondé des endroits de rassemblement d’inactivité qu’ils appellent « al-Arbita », qu’ils ont remplacé aux mosquées. Ce ne sont ni des mosquées ni des demeures, ni des compartiments. Ils s’y sont installés plutôt que de gagner leur vie et y mènent une vie bestiale en mangeant, buvant, dansant et chantant.

(suite…)

Share Button

Continuer la lecture« Le Soufisme » selon Ibn ’Aqîl

Fin du contenu

Aucune page supplémentaire à charger